Une école de vie Le développement du joueur au cœur de nos préoccupations Une école de vie

En ce début de saison, Hockey Québec tient à sensibiliser l’ensemble de nos membres au sujet de l’importance du plaisir dans la pratique de notre sport national.

Dans un souci de transparence, les communications avec les membres impliqués dans le déroulement de la saison vous seront partagées afin de répondre aux différents objectifs et attentes de la Fédération pour la prochaine saison.

Plaisir de jouer au hockey

Selon les recherches sociologiques faites lors des dernières années dans le monde du sport, les trois principales raisons pour laquelle un enfant pratique un sport sont : pour en retirer du plaisir, pour communiquer, socialiser avec des jeunes de son âge (amis) et pour évoluer (apprendre des éléments nouveaux). Nous souhaitons que vous ayez en tête ces éléments lorsque vous questionnerez votre enfant dans les bons, comme dans les moins bons moments, d’une saison : « As-tu du fun? As-tu des amis dans l’équipe?  Qu’est-ce que tu as appris? »

Conciliation hockey – réussite scolaire – famille

Les activités reliées au sport durant l’année devraient permettre une conciliation harmonieuse entre le hockey, la réussite scolaire et la vie familiale. Cette démarche assurera un équilibre de vie sain au niveau du développement du jeune.

Créer un environnement collaboration

Les organisations, intervenants et parents doivent collaborer et livrer un message conséquent pour le bien du jeune. Tout un chacun doit garder en tête que le but visé est le bonheur, les besoins, les objectifs et le développement du jeune. Pour atteindre son plein potentiel, un athlète doit recevoir des messages cohérents des différentes personnes impliquées dans son cheminement.

Une école de vie

Le personnel de l’équipe est avant tout un modèle et doit utiliser le temps de jeu pour éduquer le jeune dans ses attitudes et ses comportements. Il faut garder en tête que le hockey est avant tout une école de vie et un sport collectif.

L’adversité fait partie du développement

La route du développement est parsemée d’obstacles et remplie de hauts et de bas. De permettre au jeune de vivre toutes sortes de situations, indépendamment de ses habiletés de base, fait partie du développement et permettra au jeune de se connaitre et de développer son estime de soi.

Il est primordial en fin d’étape scolaire de favoriser les études et travaux de fin de session. Le repos des séances de glace, avec les bienfaits mentaux et physiques s’y rattachant, fait partie intégrante des éléments de développement du joueur et doit être respecté. Les joueurs, les entraîneurs ainsi que les bénévoles doivent bénéficier de temps de qualité en famille. Bien sûr qu’un match en plein air avec des amis sur une patinoire de quartier est bénéfique. Cependant, il ne sert à rien d’y aller de session de power skating ou de tournois indépendants. Ces périodes de repos sont essentielles à la récupération et au temps de qualité en famille avant le dernier droit de la saison.

Encadrement

Du côté de l’encadrement, nous nous attendons à ce que les entraîneurs et les organisations mettent en place un climat propice à l’apprentissage et au développement. Pour que celui-ci soit propice au développement de chaque individu, chaque match est une opportunité d’apprentissage tel que le serait un examen formatif à l’école. Il faut que tous les enfants expérimentent toutes les situations d’avantages et de désavantages numériques, de début et de fin de match, et ce, à tous les matchs. Votre enfant devra jouer avec des coéquipiers de trios d’avants différents ou des duos de défenseurs différents et expérimenter plusieurs positions. Dans un climat de développement, gagner à tout prix n’est pas l’élément recherché. Il n’est pas normal que des joueurs jouent plus ou moins que d’autres, et ce, qu’importe le nombre de joueurs et le calibre de jeu, de sauter son tour en fin de match ou de se faire dire que l’entraîneur se réserve les 5 dernières minutes.

Climat de développement

Le développement n’empêche pas la compétition et la compétition n’empêche pas le développement. Comme parent ou entraîneur, l’esprit sportif et l’éthique font partie de nos valeurs comme modèle pour nos enfants. Si tous les adultes s’occupent de leur propre équipe de cette manière, un climat de développement sera propice à l’amélioration.

Il est de notre devoir d’adulte de dire ce qui est bon pour les enfants et pas uniquement le nôtre. Sur le court, moyen ou long terme, cette culture profitera à tous les enfants et à notre sport. Le cheminement du joueur au cours de la saison n’est pas un sprint, mais bien un marathon.

Si un joueur est assez bon pour jouer les 40 premières minutes, il le sera aussi pour jouer les 5 dernières. Les meilleurs étudiants ne répondent pas aux questions d’examens les plus difficiles afin de pallier aux résultats des étudiants moins doués dans le but d’augmenter la moyenne du groupe et du professeur.  Le hockey doit suivre cet exemple. Tous les joueurs sont importants et égaux.

Par contre, l’entraîneur possède la gestion de banc (faire sauter un tour) dans des situations précises, et ce, pour le bien du joueur et de son équipe. Les voici :

  • Langage inapproprié envers les entraîneurs;
  • Langage inapproprié envers les officiels;
  • Langage inapproprié envers un coéquipier;
  • Langage inapproprié envers les adversaires, spectateurs, bénévoles;
  • Langage corporel ou non verbal négatif;
  • Répétition d’une mauvaise pénalité (après un premier feedback verbal);
  • Manque d’esprit sportif envers un adversaire;
  • Effort insuffisant visible (après un premier feedback verbal);
  • Répétition du non-respect d’une consigne de match (après un premier feedback verbal);
  • Répétition de présence trop longue sur la patinoire (après un premier feedback verbal);
  • Conduite inappropriée hors glace;
  • Enfreindre une règle d’équipe connue.

Hockey Québec souhaite que vous fassiez confiance aux compétences de vos entraîneurs et dirigeants d’organisations. Votre collaboration est essentielle pour le développement de votre enfant.

Au plaisir de se croiser dans un aréna!

Source

Hockey Québec
Read more at http://www.hockey.qc.ca/fr/publication/nouvelle/le_developpement_du_joueur_au_coeur_de_nos_preoccupations.html#JOcDUbF5WmKtvEZh.99